Albert Einstein a dit

"Si l'abeille venait à disparaître, l'espèce humaine n'aurait que quatre années à vivre."

A priori, lorsqu’on lit une phrase comme ça, connaissant la réputation du gars qu’il l’a sorti, on aurait tendance à penser que l’humanité au lieu de se demander s’il y aura encore du pétrole dans 50 ans, elle ferait mieux de se demander s’il y aura encore des abeilles dans 10 ans, vu que 4 ans plus tard il y aura plus personne.

Le problème c’est que la phrase est au conditionnel, tant que la condition n’est pas remplie, l’humanité a encore de beaux jours devant soi, donc elle s’en contre fout des abeilles.

Cependant on peut se demander quelle serait l’attitude de l’humanité, si quelques signes montraient que la condition avait des chances de se remplir.

Depuis la fin des années 90, les abeilles ont une fâcheuse tendance à disparaître. Des colonies entières désertent les ruches. Et on s’en serait douté, chaque année qui passe c’est pire. Ce n’est pas un problème de nourriture car les rayons désertés sont parfois retrouvés gorgés de miel. Elles ne vont pas s’installer ailleurs, elles disparaissent tout simplement. Les causes possibles ont été identifiées, parasite, virus, toxines, pesticides, prédateur, ondes magnétiques, etc … Mais le mystère demeure car si les causes évoquées ci-dessus participent bien à la destruction des abeilles directement ou indirectement, aucune n’explique vraiment la désertion des ruches.

Les pesticides comme le Gaucho ou le Régent qui étaient accusés d’avoir provoqué le déclin des colonies ont été interdit à la vente depuis le début des années 2000 et la chute continue.

Bon pas de panique, pendant que les scientifiques essayent de trouver une solution au problème, peut être qu’il faut se préparer à la suite au cas où. Voyons voir le reste de la phrase

« l'espèce humaine n'aurait que quatre années à vivre »

…… whaouhh ……………

Euh, …. Quatre ans ça fait pas beaucoup ça !

Si c’est vrai, on n’est mal barré.

Mais au fait, c’est peut être pas vrai. Après tout Einstein il était balèze en math, mais il y connaissait peut être quedale en nature. Pourquoi il a dit ça ? Si les abeilles disparaissent, il n’y aura plus de miel et alors. On va pas tous crever pour autant et surtout pas en quatre ans.

Qu’est ce qu’il va voulu dire le père Einstein ? Sans doute la chose suivante, les abeilles réalisent la quasi-totalité de la pollinisation d’environ 20000 espèces de plantes et en particulier les arbres fruitiers. La raisonnement est le suivant plus de pollinisation donc plus de fruit, plus de fruit donc plus de plante, plus de plante donc plus d’animaux, plus d’animaux donc plus d’homme. Tout ça en quatre ans !?!?!

Ca parait peu probable que ça se passe comme ça, car les plantes utilisent une multitude d’agent de pollinisation, le principal étant le vent. Et avant que le vent disparaisse, il va encore couler de l’eau sous les ponts. Le plus gênant concerne les arbres fruitiers car ils ont choisit la pollinisation par les insectes, d’où leur jolies fleurs blanches qui les recouvrent au printemps. Mais l’humanité survivra sans problème à la disparition de quelques pommiers et beaucoup plus que quatre ans.

Au départ l’espèce humaine était principalement frugivore, puis elle introduit de plus en plus de viande dans son régime. La découverte du feu a permis de faire cuire la viande et de la rendre plus tendre. Puis l’homme a inventé l’agriculture et la domestication des animaux. La proportion d’alimentation carnée a encore augmenté.

Désormais la société humaine a fait un choix politique radical, celui de privilégier totalement l’alimentation carné, donc les arbres fruitiers rien à foutre, on laisse tomber on se démerdera sans, les abeilles je ne vous en parle même pas.

Je généralise peut être un peu trop concernant la société humaine, mais une chose est sûre notre pays à fait ce choix.

Vous voulez un exemple démonstratif, le voici :

Le gouvernement français (le seul dans l’union européenne) a autorisé l’utilisation d’un pesticide pour le maïs qui s’appelle le Cruiser, sur la fiche technique il est explicitement écrit que le produit est dangereux pour les abeilles , voici un extrait de la fiche technique  «  Dangereux pour les abeilles. Ne pas introduire de plantes pouvant devenir attractives pour les abeilles dans la rotation culturale ou appliquer des mesures permettant de limiter l’exposition des abeilles. »

Ce produit sert à éliminer des insectes qui s’attaque au maïs. L’affaire du Gaucho et du Régent n’a pas servi de leçon, on recommence les mêmes conneries. Alors j’ai du mal à croire que ce n’est pas volontaire.

Le maïs en France n’est utilisé que comme fourrage pour les animaux. La France a donc choisi de sauver le maïs au détriment des abeilles. La France a donc choisi de se spécialiser dans la production de viande en soutenant coûte que coûte la production du maïs et laisse tomber la production maraîchère fruitière en laissant tomber les abeilles. Elle compte sur les autres pays plus avantagés comme l’Espagne pour assurer la production fruitière de l’europe.

Ce choix a été fait sans nous consulter, nous sommes manipulés. Une petite chance de réagir, pour le moment un seul conseil : n’achetez que des fruits bio de production française, c’est à ce prix que ce joue le sort de nos abeilles.

Euh au fait …maintenant ça n’a plus d’importance mais ….

Einstein n’a jamais ni écrit, ni prononcé cette phrase.